Restructuration d’une longère et d’une grange

Votre lecteur Flash n'est pas à jour! C'est ballot…
Pour voir ce contenu, il vous est nécessaire de le mettre à jour. C'est par

Écrin en bois et jeu de transparences dans un bâti en pierres

IMG_3984

La propriété proprement dite fait proue entre la route de Raguénez au Nord-Ouest et la route de Célan au Nord-Est. Elle marque nettement l’entrée du hameau par la présence du pignon élancé en granit massif du bâtiment principal d’un côté, qui fait face de l’autre côté à un remarquable pignon de granit plus ancien, reste d’un penty en ruine. Outre cette accroche très minérale sur l’espace public renforcée par le pan de mur de clôture qui relie le petit bâtiment du pressoir à l’ensemble, la propriété présente un caractère nettement plus végétal, agricole et naturel sur ses autres côtés. Elle s’organise de part et d’autre d’un ruisseau (qui rejoint le cour d’eau “Dourveil ” avant de retrouver l’Océan plus à l’Ouest).

L’ idée générale est d’intervenir sur ce site en respectant et même en préservant au maximum ses qualités patrimoniales et naturelles. Il s’agit d’une rénovation qui veut mettre en valeur les formes architecturales et les matériaux existants tout en apportant un minimum de confort pour un usage d’habitation contemporain de ces bâtiments : en particulier, améliorer nettement l’éclairement naturel, l’isolation et le chauffage ainsi que la distribution de ces corps de bâtiments en enfilades.
L’ancienne grange est ainsi remontée dans son volume et ses proportions d’origines avec une couverture en ardoise, à ceci près qu’elle libère un passage traversant entre les deux côtés de la propriété qui permet de trouver une centralité où est localisée l’entrée. Un nouveau volume est donc créé dans l’enveloppe de la grange sous forme d’une ossature bois vitrée recouverte de claires-voies en liteaux de mélèze.

La rénovation de la longère proprement dite, intègre un remaniage de la couverture en ardoise, et intervient sur un point en particulier : la suppression de deux lucarnes sur le bâtiment 2 remplacées par des verrières de toiture. Au niveau de la maçonnerie de façade, une des portes fenêtres Sud du bâtiment 2 est largement agrandie pour donner sur la terrasse extérieure. Enfin la totalité des menuiseries extérieures sont changées pour une efficacité accrue avec double vitrage et profils à rupture thermique.

Maître d’ouvrage : Privé
Architecte : Jacques Deleplanque assisté d’Emilie Rouland
Programme : rénovation et restructuration d’une longère et d’une grange
Mission complète étendue, 
base + EXE + OPC
Projet situé à Célan, Névez (29920)
Shon totale : 300m2
Démarrage étude : 2008
Livraison prévue : juillet 2011
BET Structure APS : Sebastien Foullon, Saint Avé
BET acoustique APS : IDEO Pascal Rousselle, Caudan

Entreprises :
Gros œuvre :  démolition et création d’ouvertures, maçonnerie pierres et béton armé, enduis mortier de chaux, aménagements extérieurs : SBRL, Julien Kervarrec, Lorient (56)
Charpente – menuiserie extérieure et intérieure dont escaliers- isolation doublage -agencement dont cuisine : OCEANE, Gwenaël Le Pennec, Clohars Carnöet (29)
Couverture et traitements des bois : HADO, Benoît Hado, Lorient (56)
Métallerie – serrurerie : MAD DECO, Alain Toullec, Elliant (29)
Electricité : FEGAR, Guy et Sylvain Fégar , Nevez (29)
Chape, carrelage – faïence : ETS ESNAULT, Jacky Esnault, Brech (56)
Plomberie : BOULIC, François Boulic, Pont Aven (29)
Peinture : SERAP, Guillaume Le Calonnec, Lorient (56)
Cheministe : Mr Laffraire, Quimperlé (29)

Article rédigé le 28 avril 2011 par Jacques

Ce projet appartient aux catégories suivantes :
Maisons Ouvrages Privés Patrimoine classé - sites protégés Projets