Maison dans l’anse de Port Blanc à Kerroch

Votre lecteur Flash n'est pas à jour! C'est ballot…
Pour voir ce contenu, il vous est nécessaire de le mettre à jour. C'est par

Une extension tournée vers la mer

Image 2 - copie

Ce projet consiste dans la rénovation et l’extension d’une maison d’un léger style “néo-breton balnéaire” construite au début des années soixante orientée Nord Est – Sud Ouest dans sa plus grande longueur. La propriété surplombe un lavoir de caractère classé, cerné de murets de pierres en bordure directe de l’anse du port Blanc. Il s’agit d’inscrire cette propriété le plus harmonieusement possible dans ce site littoral magnifique et protégé. Véritable projet de paysage, nous devons composer avec les vues proches et lointaines, la proximité du domaine publique, la fréquentation du sentier côtier, les massifs végétaux qui accompagnent le bâti, et la forte présence du lavoir avec ses murets en pierre. La parcelle a l’avantage d’être blottie dans la seule masse végétale généreuse du site qui profite du petit bassin versant de la nappe phréatique proche et se déverse dans lavoir.
L’enjeu est de redistribuer le RDC de la maison pour l’ouvrir d’avantage au Sud et faciliter les apports solaires directs. L’étendre au Nord Ouest pour optimiser les espaces techniques et de rangements dont un garage rattaché au bâti, indispensable à cette habitation qui passe du statut de maison secondaire à celui de résidence principale. Ainsi l’extension s’enroule autour de la construction existante à partir du coin Sud Est pour venir remplir le vide qui la sépare du mur mitoyen au Nord Ouest. Le niveau 0 fini du RDC a été ajusté afin que l’extension ne soit pas perçu comme un promontoire sur le sentier côtier.
Même si seule la distribution du RDC évolue, la conception touche à l’ensemble du bâti existant pour retrouver une cohérence général de la composition, en particulier à travers les matériaux. C’est l’occasion de revoir totalement l’isolation thermique de l’ensemble en proposant une isolation par l’extérieur sur la toiture existante remaniée (mais où la pente et l’ardoise sont conservées) ainsi que sur les murs qui se voient revêtir d’un bardage en bois noble (châtaignier, mélèze ou douglas). La continuité de la performance thermique des murs en “monomur de terre cuite” ou “biobrique” de l’extension est donc ainsi assurée. Quant à ces murs, ils sont protégés d’un enduit clair ainsi que ceux du garage afin de dialoguer aussi avec le bâti environnant. La toiture de l’extension au Sud et à l’Ouest est en “anthra zinc” à joint debout qui s’harmonise avec les teintes de l’ardoise. Enfin nous voulons intégrer à ce dessein les équipement techniques permettant l’utilisation des énergies renouvelables dont ce site est généreusement doté en particulier au niveau de l’ensoleillement, dont nous devons profiter au maximum dans un premier temps pour l’éclairage naturel et l’apport thermique direct.

Maître d’Ouvrage : privé
Architecte : Jacques Deleplanque assisté de Thibault Le Guillou
Programme : Rénovation complète et extension
Mission complète étendue, 
base + EXE + OPC
Projet situé à Kerroch (56)
Shon totale existante : 157,75 m2
Shon totale projet : 245,12 m2
Maître d’ouvrage : Privé
Démarrage étude : janvier 2008
Livraison prévue : avril 2010
BET Structure APS + EXE ponctuel : 
Evain & Cie – Lorient

 

Article rédigé le 22 avril 2011 par Thibault