Restructuration d’une longère et d’une grange à Névez

Par la qualité du paysage naturel et agricole qui le borde et la morphologie de son parcellaire, mais aussi par les beaux restes d’architecture vernaculaire encore en place, le hameau de Célan est représentatif du patrimoine rural de la commune.

L’idée générale du projet est d’intervenir sur ce site en respectant et en préservant au maximum ses qualités patrimoniales et naturelles.

Il s’agit d’une rénovation qui veut mettre en valeur les formes architecturales et les matériaux existants tout en apportant un certain confort pour un usage d’habitation contemporain de ces bâtiments : en particulier, améliorer nettement l’éclairement naturel, l’isolation et le chauffage ainsi que la distribution de ces corps de bâtiments en enfilades. L’ancienne grange est ainsi remontée dans son volume et ses proportions d’origines avec une couverture en ardoise, à ceci près qu’elle libère un passage traversant entre les deux côtés de la propriété qui permet de trouver une centralité où est localisée l’entrée. Un nouveau volume est donc créé dans l’enveloppe de la grange sous forme d’une ossature bois vitrée recouverte de claires-voies en liteaux de mélèze.
La rénovation de la longère proprement dite, outre un remaniage de la couverture en ardoise, intervient sur un point en particulier : la suppression de deux lucarnes sur la longère remplacées par des verrières de toiture.  Au niveau de la maçonnerie de façade, une des portes fenêtres Sud de ce bâtiment est largement agrandie pour donner sur la terrasse extérieure. Enfin la totalité des menuiseries extérieures sont changées pour une efficacité accrue avec double vitrage et châssis à rupture de pont thermique.

Le 17 juin 2009 par Thibault | News